Les cigares nous rappellent parfois les classiques d’Hollywood ou des souvenirs d’enfance de nos proches, rassemblés un dimanche après-midi pour jouer aux cartes.

Ces feuilles très serrées autour d’un tabac délicieux et plein de saveur sont appréciées des amateurs de cigares du monde entier. Mais d’où viennent ces bâtons emblématiques ? Conviennent-ils à tous ? Découvrez pourquoi et comment les cigares sont devenus des tranches d’histoire intemporelles, appréciées aujourd’hui encore par un grand nombre.

Aux origines du cigare : l’histoire derrière le nom

Le mot cigare vient de l’espagnol cigarro (sicar dans la culture maya), qui signifie « fumer des feuilles de tabac roulées ». Tandis que certains affirment que ce sont les Mayas qui ont découvert le cigare de tabac, nous pouvons sans aucun doute retrouver une trace de la rencontre entre Christophe Colomb en 1492 et les Indiens autochtones qui ont su l'influencer, lui et les membres de son équipage. Sur l’île d'Haïti et en République dominicaine, les membres de son équipage ont découvert le parfum enivrant du tabac roulé dans des feuilles de plantain ou de palmier séchées. Christophe Colomb et ses hommes ont fini par découvrir du tabac à Cuba, où ils s’étaient installés. Jean Nicot, l’ambassadeur français au Portugal, revient chez lui en France avec du tabac en poche. Le mot « nicotine » est d’ailleurs dérivé de son nom.

Depuis l’Espagne, puis en Italie jusqu’aux Philippines, le tabac devient vite un accessoire célèbre dans le monde entier. Bien que l’on fût persuadé à l’époque que le tabac avait des vertus médicales, les souverains Jacques Ier d'Angleterre et Philippe II d’Espagne l’ont dénoncé par crainte de son lien avec le mal. Mais cela ne l’a pas empêché de gagner en popularité et de devenir un bien de consommation courant.

Avec les années, des régions comme l’Afrique, l’Asie, les Caraïbes, les États-Unis ainsi que l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud ont perfectionné leur propre cigare, avec chacun des saveurs propres et distinctes pour amener de la variété à votre palais. Aujourd’hui, on trouve toutes sortes de cigares, du plus long au plus fin et du plus court au plus gros. La ville de New York est ainsi devenue un lieu réputé pour sa fabrication de cigares. Il n’était d’ailleurs pas rare que les individus travaillant dans les plus petites fabriques roulent les cigares dans leur propre appartement. L’État de New York a tenté d’interdire les cigares mais sans beaucoup d’espoir face à la croissance rapide de sa popularité.

Seuls les cigares de très grande qualité sont conservés dans une cave à cigares jusqu’à ce qu’ils soient vendus/fumés, et ils sont roulés à 100 % à la main (qualité supérieure). Certains cigares sont roulés par une machine et ne garantissent pas de contenir uniquement du tabac. Lorsque vous cherchez le bon cigare, vous devez tenir compte de la tripe, de la sous-cape et de la cape. La tripe est le cœur du cigare constitué de feuilles de tabac, la sous-cape correspond aux feuilles de tabac qui enveloppent la tripe et la maintiennent, et enfin la cape est la feuille extérieure du cigare enroulée autour de la sous-cape.

Lire l’histoire suivante

Le glossaire terminologique du cigare de VILLIGER

L’univers des cigares et des cigarillos

Quand êtes-vous né(e)?

Les cigares et cigarillos sont des produits excitants pour les adultes. Pour pouvoir utiliser ce site, vous devez avoir 18 ans ou plus.
En accédant à ce site, vous acceptez nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et notre Politique sur les cookies.

Vous en voulez plus. Découvrez le login VILLIGER.

Vous en voulez plus. Découvrez le login VILLIGER.

Avant de poursuivre, pouvez-vous nous dire quand vous êtes né(e)?

Les cigares et cigarillos sont des produits excitants pour les adultes. Pour pouvoir utiliser ce site, vous devez avoir 18 ans ou plus.
En accédant à ce site, vous acceptez nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et notre Politique sur les cookies.