Le cigare a su fédérer des adeptes passionnés au cours des siècles, non seulement dans les milieux politiques nobles, mais également dans le monde de la musique et du cinéma. Même dans le domaine du sport, le cigare est souvent de mise au cours des festivités qui suivent les remises des titres. C’est au cours de l’une de ces fêtes que le légendaire Michael Jordan a lui-même a succombé au plaisir d’un cigare.

Parmi les célébrités qui fument le cigare se pose la question de l’événement qui s’est produit en premier: la célébrité ou l’habitude de fumer le cigare. Bien que le cigare soit présent depuis très longtemps dans de larges pans de la société, il est aujourd’hui également largement considéré comme un symbole de succès, de luxe, de pouvoir et de statut. La réponse semble être que l’homme s’est familiarisé avec le cigare après avoir connu la célébrité et avoir côtoyé les sociétés et couches sociales correspondantes. Pour la première personnalité dont nous aimerions vous parler ici, ce fut sans aucun doute le cas.

Politique – Castro et Schröder

C’est grâce à sa carrière politique internationale que l’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder est devenu un fervent aficionado. Alors âgé de 41, ans, le premier candidat du SPD de l’époque se rend à Cuba pour y rencontrer le chef d’État Fidel Castro. Après des entretiens autour d’un café et d’une dégustation de rhum, Gerhard Schröder s’accorde un Cohiba et Fidel Castro offre au futur chancelier allemand une boîte des meilleurs cigares cubain à ramener chez lui. Depuis lors, Gerhard Schröder s’est souvent affiché fumant un cigare, un plaisir qu’il n’aurait pas connu s’il n’avait pas côtoyé de si près des personnalités aussi célèbres au cours de sa carrière politique.
Fidel Castro lui-même était déjà un grand amateur de cigares bien avant son trentième anniversaire et il était représenté sur de nombreux portraits un cigare à la main ou dans la bouche, ce qui lui donnait du charisme, une certaine puissance et également une certaine agressivité, une image que le dictateur cubain se plaisait à véhiculer.

Politique – Bismarck et Churchill

On dit qu’Otto von Bismarck fumait jusqu’à 15 cigares par jour. Le premier chancelier du Reich allemand nous a laissé également quelques phrases célèbres. La phrase suivante, par exemple, vient de lui: «Il faudrait toujours fumer un cigare avant renverser le monde.» Il est cependant intéressant de noter que Bismarck a dit après une bataille: «Aucun cigare ne m’a jamais paru aussi délicieux que celui-ci que je n’ai pas fumé.» Ceci parce qu’il a, sur le champ de bataille, offert son cigare à un soldat grièvement blessé que ce dernier accepta avec un sourire plein de gratitude.

C’est non seulement en tant qu’aficionado, mais également en tant qu’ambassadeur du tabac et du plaisir qu’il procure, que cet homme d’État du 20e siècle s’est particulièrement distingué: il est en effet rare de trouver une photo de Winston Churchill sur laquelle il n’est pas en train de fumer un cigare. C’est sur ces bases que l’ancien premier ministre britannique a construit son image personnelle mais aussi politique, autour du cigare et de l’atmosphère reposante et rigoriste qu’il impose. Churchill s’est lui aussi hissé au rang d’aficionado lors d’une visite à Cuba, alors qu’il n’était encore qu’un jeune officier. En tant que premier ministre chevronné et expert en stratégie de guerre, il se plaisait à révéler la recette de son succès: «Je bois beaucoup, je dors peu et je fume un cigare après l’autre. C’est pour cette raison que je suis à 200% opérationnel.» Suivant cette logique, il n’est donc pas étonnant non plus qu’il suive à la lettre la «règle d’or» qui a dicté sa vie telle une «mission presque sacrée», à savoir: «Fumer un cigare et boire de l’alcool, avant, après et chaque fois que cela s’impose, y compris pendant les repas et entre les repas.»

Sport – Schwarzenegger, Jordan et les golfeurs

L’ancien gouverneur de Californie en personne s’est également fait un nom dans le domaine. Arnold Schwarzenegger est cependant devenu célèbre tout d’abord en tant qu’acteur de films d’action comme Terminator, et avant cela en tant que culturiste de renom. Arnold Schwarzenegger n’a jamais fait un mystère du fait qu’il se faisait plaisir en fumant régulièrement un cigare alors qu’il faisait du culturisme dès les années 1970. Plusieurs fois nommé Monsieur Univers, il a découvert grâce au père de sa petite amie de l’époque lors d’un élégant tournois de tennis le goût d’un bon havane, et il en savoure depuis lors, que ce soit en tant que légende du grand écran ou politicien à succès. Pour profiter de sa famille, Arni se détend de préférence avec un bon cigare au bord de sa piscine.

Le golf est un sport très apprécié des familles royales et aristocrates. Il n'est donc pas surprenant que les golfeurs amateurs et professionnels se retrouvent souvent pour fumer un cigare à côté, mais aussi sur le terrain de golf. Miguel Ángel Jiménez, qui a remporté vingt-et-une fois le Tournoi européen de golf, est également un amateur passionné de Cohibas.

Mais que des sportifs professionnels comme la légende du basket Michael Jordan fume des cigares régulièrement tout au long de sa carrière, est en revanche plutôt étonnant. Jordan a tiré sa première bouffée de cigare (comme c'est aussi le cas dans d'autres sports) en 1991, après avoir remporté le championnat de la NBA avec les Chicago Bulls. Vers la fin de sa carrière, Jordan se serait même parfois offert un cigare sur la route du stade, pour les matchs à domicile. Il a également montré à quel point il lui tenait à cœur de fumer de bons cigares lorsqu'en 2012 il se fit construire sa propre cave à cigares, pour un coût supérieur à 12 millions de dollars.

Musique – Rihanna, Ice Cube et Madonna

Si l'on considère que le fait de déguster longuement un cigare a des effets calmants et ancreurs, il est évident que les chanteurs aiment fumer pour se détendre. Ils subissent une pression énorme, non seulement lors des concerts, mais aussi à chaque pas qu'ils font en public. Des stars mondiales telles que Rihanna, Ice Cube ou même l'icône pop Madonna donnent à cette pression un exutoire en passant des moments agréables autour d'un bon cigare. La célèbre soprano australienne Nellie Melba affirme même qu'elle doit sa voix exceptionnelle en partie à la consommation occasionnelle d'un cigare.

Film – Douglas, Moore et Stone

Les cigares sont plus répandus à Hollywood que sur la scène musicale, et ils ont été rendus célèbres dans des films légendaires. Et ce, non seulement lors des remises de prix ou sur les plateaux de tournage, mais aussi directement dans le film, par exemple à travers des scènes de grands classiques tels que «Wall Street», où Michael Douglas, dans le rôle du courtier à succès Gordon Gekko, fume le cigare avec délectation, ou encore dans «Le Parrain», où Al Pacino incarne le «Parrain» et impose ainsi le cigare comme un symbole de force et de virilité. En raison des livres dont il s'inspire, James Bond est toujours présenté comme un fumeur de cigarettes lors de ses premières missions. Ce n'est qu'à partir du film «Vivre et laisser mourir» de 1973 que l'aficionado Roger Moore a transformé l'agent secret britannique fumeur de cigarettes en amateur de cigares.

Où, sinon dans le cinéma, le cigare est-il devenu le symbole de femmes indépendantes et fortes, comme Demi Moore, Sharon Stone, Jodie Foster ou Whoopi Goldberg? La chanteuse et actrice de Sister Act fumerait même des cigares cubains depuis son adolescence.

Littérature – Twain, Freud et Sand

De l'image en mouvement à la lettre imprimée. Depuis toujours et aujourd’hui encore, de nombreux écrivains aiment le plaisir que procure un bon cigare. Ils ont également su mettre en mots le plaisir et la passion. Par exemple, Mark Twain a dit: «Je renonce au paradis si je ne peux pas fumer un cigare ici-bas.» Le créateur de Tom Sawyer et Huckleberry Finn a écrit dans un clin d’œil: «Arrêter de fumer, c'est simple comme bonjour. Je l'ai fait des centaines de fois.» Même Sigmund Freud ne se serait pas laissé priver du plaisir du tabac. Car: «Je dois au cigare une grande intensification de ma capacité de travail et un relâchement de ma maîtrise de soi.» Le fondateur de la psychanalyse a constaté: «Fumer est un acte de substitution pour les personnes qui ont été insuffisamment nourries dans leur enfance.»
Amantine Aurore Lucile Dupin de Francueil, romancière du XIXe siècle, n'était pas seulement une aficionada passionnée elle-même, mais elle défendait également des causes sociales et féministes. Afin de pouvoir publier ses œuvres dans un monde dominé par les hommes, elle a également écrit des pièces de théâtre sous le pseudonyme de George Sand, en plus de romans et de nouvelles. Par son travail et ses luttes pour les droits des femmes et ceux des classes sociales les plus faibles, elle a dû connaître beaucoup de souffrances et de douleurs. En cela, le tabac semble avoir été un allié bienvenu pour elle: «Le cigare engourdit le chagrin et remplit les heures solitaires d'un million de choses agréables.»

Lire l’histoire suivante

Jouer au jass et fumer le cigare: deux traditions suisses à apprécier ensemble

L’univers des cigares et des cigarillos

Quand êtes-vous né(e)?

Les cigares et cigarillos sont des produits excitants pour les adultes. Pour pouvoir utiliser ce site, vous devez avoir 18 ans ou plus.
En accédant à ce site, vous acceptez nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et notre Politique sur les cookies.

Vous en voulez plus. Découvrez le login VILLIGER.

Vous en voulez plus. Découvrez le login VILLIGER.

Avant de poursuivre, pouvez-vous nous dire quand vous êtes né(e)?

Les cigares et cigarillos sont des produits excitants pour les adultes. Pour pouvoir utiliser ce site, vous devez avoir 18 ans ou plus.
En accédant à ce site, vous acceptez nos Conditions générales, notre Politique de confidentialité et notre Politique sur les cookies.